• Barbecue ou plancha, comment faire son choix ?

    La grillade faite maison rehausse la convivialité d’un banquet ou d’un diner en famille en plein air ou à l’intérieur. Barbecue et plancha sont des outils de premier choix pour ce faire. On a l’habitude de comparer ces deux appareils à grillade, ces deux modes de cuisines… mais sont-ils si différents ?

    Barbecue ou plancha : caractéristiques différenciantes

    Le barbecue et la plancha présentent quelques nuances au niveau de leur conception. Le premier est d’abord caractérisé par sa grille de cuisson, mettant les aliments quasiment en contact direct avec le feu. Cela donne lieu aux fameuses odeurs et saveurs de fumé. Cette configuration surtout chez les modèles de barbecues au charbon donne lieu à une chaleur diffuse, nécessitant un positionnement recherché des mets pour obtenir une cuisson homogène.

    La plancha, elle, est composée d’une plaque de cuisson non-adhérente, permettant d’accélérer la montée en température et d’homogénéiser la chaleur de cuisson. C’est cette conception garantissant une cuisson rapide qui la met en contraste avec le barbecue. La plancha utilise aussi une infime quantité de matière grasse. C’est une caractéristique d’après laquelle certains la considèrent comme un appareil de cuisson sain et lui conférant une place prépondérante par rapport à son concurrent. Et à la différence de ce dernier, elle n’existe pratiquement qu’en version électrique et au gaz. 

    Barbecue ou plancha : quels mets cuisiner ?

    La plancha d’origine espagnole accueille un plus large éventail de types d’aliments, allant de la viande au poisson, en passant par les légumes et même les fruits. Le barbecue qui nous vient des Amériques a longtemps été le maitre incontesté des appareils à grillade de viande, ou peut-être le seul d’ailleurs, permettant d’accueillir de grosses pièces de bœuf, porc, volaille… Les maitres du barbecue au charbon de bois s’aventurent néanmoins souvent à cuire d’autres aliments que la viande, pour leur apporter des goûts authentiques.

    Barbecue vs plancha : que choisir ?

    De manière générale, le choix entre la plancha et le barbecue est une affaire de goût. Mais si le barbecue est assez limité en termes de variété de mets et même de diversité de cuisson, la plancha propose des résultats de toute nature, mais en quantité souvent plus modeste. Au niveau de l’entretien aussi, la planche obtient plus d’étoiles, tandis que le barbecue existe en version charbon ! En somme, on réalise que, de par leurs différences, les deux appareils sont complémentaires dans un cadre de grillade. Le barbecue pour une cuisson fumée et aromatique, la plancha pour cuisiner des aliments plus exotiques en toute sécurité !

  • Bible chrétienne : faut-il la lire en entier pour la comprendre ?

    La lecture biblique a posé bien des problèmes aux croyants dans les efforts de compréhension de ses contenus. Il s’agit d’un livre saint volumineux qui peut rebuter plus d’un lecteur, sachant aussi que certains de ses textes peuvent induire en erreur à propos de leurs sens. Quelle est la meilleure approche pour lire la Bible ?

    Faut-il vraiment lire la Bible en entier ?

    Tout chrétien que se respecte devrait faire une lecture de la Bible pour tirer des leçons de vie, pour connaitre l’histoire chrétienne… On peut avoir des dizaines de raisons de lire ce livre saint. Quant à l’intérêt de le lire intégralement, c’est une œuvre pieuse en premier lieu. Mais cela permet aussi d’avoir une vision globale du plan de Dieu pour l’humanité, puis de retrouver des réponses à ses propres interrogations sur sa place dans le grand dessin divin. La lecture biblique intégrale permet aussi d’avoir de la répartie quand on attaque ses croyances : elle permet d’apprendre à connaitre Dieu, de conforter sa foi, d’organiser ses réponses face aux critiques des non-chrétiens, ainsi de suite. Entre-temps, lire la bible en entier permet de faire la différence entre ce qu’il faut lire à la lettre et certains textes dont le sens ou la signification est moins facile à saisir. Car en fin de compte, tout cela peut se trouver dans la Bible elle-même.

    Bible : par où commencer ?

    Lire la bible chrétienne en entier est certes un travail de longue haleine. Les plus rapides peuvent prendre plus d’un an pour y arriver. Et encore faut-il tout y comprendre ! Pour ce faire, il faut d’abord choisir sa version de Bible idéale, celle dont les mots et les phrases sont écrits pour être faciles à saisir. On peut notamment se tourner vers des bibles traduites dans un français compatible à son niveau de langage : une bible en français courant (BFC) ou une bible Segond 21 pour les simples lecteurs, des versions au vocabulaire avancé (Nouvelle Bible Segond, Bible de Jérusalem…) pour les études bibliques, etc. Par ailleurs, d’aucuns préconisent de commencer sa lecture intégrale par les Évangiles pour avoir une perspective claire des visées des paroles de Dieu. Après la lecture de deux évangiles différents par exemple, on peut déjà entamer la lecture de la Genèse. On préconise ensuite de revenir sur les deux évangiles restants avant de poursuivre la lecture des autres livres du Pentateuque (Exode, Deutéronome, Lévitique…), ainsi de suite.

  • L’inscription à un poste en intérim : quels documents ?

    Comme toute présentation de candidature, s’inscrire en intérim demande une préparation de dossiers. Chaque candidat doit en fournir, même après avoir rempli le formulaire au moment de l’inscription. Voici tout ce qu’il y a à savoir là-dessus.

    Pourquoi fournir des dossiers complets pour s’inscrire en intérim ?

    Pourquoi est-il important de fournir une panoplie de dossiers pour s’inscrire en intérim ? Voici toutes les raisons.

    Pour une collaboration fiable et claire sur le long terme

    S’inscrire en intérim induit à une collaboration fiable et claire entre l’intérimaire et l’agence. En effet, cette dernière se charge de lui proposer des missions, de façon à ce qu’il puisse avoir un bon revenu. L’agence doit également garantir qu’il met son intérimaire en relation avec une entreprise fiable et sans arnaque. Cette confiance mutuelle doit passer par les renseignements individuels de chaque partie.

    Pour adapter les missions en fonction du profil

    Avant de s’inscrire en intérim auprès d’une agence, le candidat devait se renseigner au préalable de son domaine d’activité. Certaines agences se focalisent en effet sur un secteur en particulier, comme le textile, l’e-commerce, le développement web, etc. Toutefois, l’agence doit avoir en sa possession les compétences, les talents et les parcours du candidat pour lui proposer les missions à sa portée. Auprès d’une agence physique, c’est le conseiller intérim qui propose souvent une mission à un intérimaire.

    Des dossiers utiles en tant qu’employeur et salarié

    Les dossiers pour s’inscrire en intérim constituent également un gage de garantie entre l’employeur et l’intérimaire. Dès lors que son adhésion est validée, l’intérimaire sera sous la direction de l’agence. Par ailleurs, ces dossiers sont utiles sur de nombreux points :

    • Pour la rémunération et le virement de salaire
    • A communiquer auprès de l’entreprise donneuse de missions
    • Pour la mutuelle santé et la prévoyance
    • Pour les autres assurances
    • Pour les différentes déclarations

    L’intérimaire possède un statut légale d’employé et de salarié, même si ce n’est que temporaire au sein d’une entreprise. Il dispose de tous les droits en tant que tel. L’entreprise et l’agence doivent donc avoir tous les renseignements lui concernant.

    S’inscrire en intérim : Les dossiers à fournir

    Pour s’inscrire en intérim, il faut tout d’abord fournir les dossiers concernant le milieu professionnel de la personne : CV, lettre de motivation, les diplômes. Ces dossiers doivent mettre en avant les compétences et les talents du candidat pour convaincre l’agence. Pour les travailleurs, un contrat de travail, les dernières fiches de paie ainsi que les papiers de visites médicales peuvent solidifier la candidature.

    Par la suite, il faut aussi fournir les dossiers personnels : CIN, RIB, carte visa, permis de conduire, justification de résidence. Pour une inscription en ligne, l’agence demande au candidat potentiel de se présenter dans les locaux pour une vérification. Il est à noter que les dossiers demandés peuvent varier en fonction de chaque agence. Ce sont les dossiers principaux à préparer. Mais les candidats peuvent être amenés à en fournir plus après les entretiens.