• Don ponctuel ou don régulier : les différentes manières de donner à une association

    Pour remplir au mieux ses missions, une association a besoin de don. En effet, comme ces associations sont en générale à but non lucratif, elles puisent ses ressources auprès de donateurs. Trouvez dans ce texte quelques informations sur l’utilité de faire un don à une association, et de bien choisir la bénéficiaire. Mais aussi, nous vous donnons des explications sur les manières de faire un don financier à une association.  

    Pourquoi donner à une association ?

    Une association caritative, œuvrant dans des causes sociales définit des objectifs à court et à long terme pour aider et accompagner des personnes en difficultés et vulnérables. Faire un don ponctuel/don régulier à une association est une manière de soutenir par des moyens financiers des programmes importants pour éviter l’isolement et l’exclusion des gens en détresse. Alors, contribuer pour la réalisation de ces missions par un don peut être un devoir moral envers des personnes affaiblies ou qui n’ont pas d’autonomie.

    L’importance de bien choisir l’association à laquelle faire un don financier

    Mais avant de faire un don ponctuel/don régulier, il est judicieux de se renseigner sur l’association à laquelle faire un don :

    • Pour s’assurer que le don sera utilisé à bon escient. Il est important de choisir une association reconnue et compétente, ayant une transparence financière, et rédige des rapports d’activité clair et bien détaillé ;
    • Pour s’assurer de pouvoir bénéficier d’avantages fiscaux. En effet la loi 1901 prévoit des réductions d’impôts relatifs à des dons octroyés en faveur d’une association reconnue d’utilité publique. 

    Le don ponctuel : avantages et démarche

    Le moyen le plus facile de soutenir une association est de faire un don ponctuel. Vous avez la liberté de donner une somme d’argent pour une mission particulière qui vous tient à cœur. De plus, vous êtes libre de définir le montant à donner dont vous jugez en avoir les moyens à un moment donné. Vous n’avez donc pas d’échéance à respecter avec un don ponctuel. En outre, vous avez la possibilité d’exprimer votre générosité soit en espèce, par chèque, par carte ou virement bancaire. Et les démarches sont aussi simplifiées en vous rendant sur le site internet d’une association.

    Donner sur le long terme : le don régulier à une association

    Un don régulier permet de soutenir sur le long terme des missions sociohumanitaires pour l’atteinte des objectifs d’une association. Le don régulier est une dotation de moyen financier qui permet de pérenniser la poursuite des actions, en permettant à l’association d’avoir une large projection d’activité. Vous consentez alors à un prélèvement périodique d’une somme prédéfini sur votre compte bancaire au bénéfice d’une association. 

  • Où effectuer une mission humanitaire en tant qu’infirmier ?

    Les infirmiers ont pour rôle de soigner, d’accompagner, de soutenir les patients, ainsi que de participer à divers programmes de prévention. De plus, les profils de soignant sont très recherchés dans le secteur humanitaire. En tant qu’infirmier, vous êtes sollicité pour apporter votre aide dans différents pays dans le cadre de missions humanitaires.

    Mais, où effectuer une mission humanitaire en tant qu’infirmier ? Si vous souhaitez rejoindre une association humanitaire, et voyager pour aider les populations vulnérables dans le monde entier, cet article s’adresse à vous.

    Les zones d’intervention pour la mission humanitaire de l’infirmier

    Dans le cadre d’une mission humanitaire infirmier, Médecins du Monde peut améliorer la qualité des soins dans les pays en voie de développement ou en situation de précarité. De plus, l’association humanitaire intervient dans tous les continents comme :

     

    • En Afrique, où plusieurs pays sont en situation d’urgence humanitaire comme le Burkina Faso ou la République centrafricaine, ou encore, le Nigeria… 
    • En Asie, et notamment au  Pakistan et au Bangladesh, où les crises et les inégalités font rage.
    • Au Moyen-Orient, où la Palestine, l’Irak, la Syrie, et le Yémen ont fortement besoin d’une action humanitaire.
    • En Amérique, et plus particulièrement en Amérique latine et dans les régions des Caraïbes ayant besoin d’un encadrement et de campagnes préventives en termes de santé.
    • En Europe, dans les bidonvilles et les CASO, par exemple.

    Les responsabilités rattachées aux missions internationales des infirmiers

    Lorsque vous serez engagé dans une mission humanitaire infirmière, vous serez amené à travailler auprès des gens vulnérables. En effet, dans le cadre de différentes actions humanitaires, vous œuvrez dans des zones dévastées par des catastrophes naturelles, des crises sociales, des violences, ou encore, par des conflits armés. 

     

    Donc, dans le cadre de l’humanitaire, les infirmiers et infirmières peuvent intervenir :

     

    • Dans les soins d’urgence : vous êtes amené à faire des injections, des nettoyages de plaies, des pansements, et même dans certains cas, de la chirurgie ambulatoire.
    • Dans les soins de suite pour les traitements des pathologies chroniques.
    • En tant qu’aide-soignant dans l’humanitaire, vous assurez les soins de santé primaire ou mentaux, les soins d’hygiène, les soins palliatifs, les vaccinations, ou encore, la gestion des médicaments et du matériel médical
    • Comme infirmier ou infirmière anesthésiste, où vous serez amené à préparer un patient avant son opération. Ainsi, dans ce cadre, il est nécessaire de travailler en étroite collaboration avec le praticien;
    • Si besoin, dans un bloc opératoire comme infirmier de bloc opératoire ou infirmière de bloc opératoire pour aider le chirurgien en mission humanitaire ; 
    • Dans diverses activités de formation, d’éducation à la santé, d’encadrement, de campagnes et de réadaptation.

    Pour assurer les tâches qui vous sont attribuées lors d’une mission humanitaire infirmier, vous devez être titulaire d’un diplôme d’état d’infirmier ou d’une équivalence justifiant votre formation d’infirmier. Une expérience professionnelle dans un milieu hospitalier au sein d’un établissement de santé peut également être requise. 

    Effectuer une mission en tant qu’infirmier auprès d’associations humanitaires telles que Médecin du Monde permet ainsi d’acquérir des expériences diversifiées et enrichissantes.