• Mieux comprendre la maladie d’Alzheimer

    La maladie d’Alzheimer touche quelques 1,1 millions de personnes en France. Le nom de la maladie est tiré du nom du scientifique chercheur qui l’a constatée vers le début du 19ème siècle. Il s’agit d’une maladie neuro-dégénérative du système nerveux central. C’est une pathologie évolutive liée à la destruction des neurones du cerveau.  Actuellement, elle demeure encore un mystère dans le monde médical. Il n’existe pas encore de médicaments capables de guérir et de traiter efficacement la maladie.

    Les causes :

    L’opinion pense que la maladie d’Alzheimer est héréditaire alors qu’il n’en est pas ainsi. Seulement 1% des cas le confirme. Elle évoque aussi que c’est bien une maladie due à la vieillesse. Il n’en est pas ainsi puisqu’il s’agit bien d’une maladie et que plus de vingt mille individus de moins de 60 ans sont atteintes de cette maladie. Actuellement, les véritables causes de la maladie restent encore à découvrir. Des projets d’étude et de recherche par des chercheurs scientifiques avancent à grand pas pour déterminer l’origine de cette maladie. La seule cause connue à ce jour est l’accumulation de protéines anormales dans le cerveau qui entraine deux lésions cérébrales. Chaque lésion est appelée plaque amyloïde.

    Les symptômes : 

    Une personne d’apparence normale et saine peut être sujette à la maladie d’alzheimer sans même le savoir. En effet, la destruction neuronale qui a déjà commencé, peut durer jusqu’à une dizaine d’années avant que  les premiers symptômes n’apparaissent. Le seul moyen de le savoir est de passé au diagnostic et au dépistage. Les personnes atteintes de la maladie d’alzheimer présentent peuvent présenter les signes suivantes :

    • La perte de mémoire;
    • Le trouble du langage ; 
    • Le trouble de la logique et du raisonnement ;
    • La désorientation ;
    • Le changement d’humeur ;
    • La perte de confiance.

    Les phases évolutives :

    Les manifestations ne sont pas toujours les mêmes chez chaque patient. On peut toutefois classifier l’évolution de la maladie d’Alzheimer sur trois phases :

    • La phase légère : c’est surtout la mémoire qui est affectée à ce stade (Perte de mémoire, oubli…)
    • La phase modérée : les troubles s’intensifient et atteignent la motricité, le langage et la reconnaissance.
    • La phase sévère : le patient devient dépendant et les mémoires des événements antérieurs disparaissent.

    Les traitements :

    Les médicaments actuels traitent seulement les symptômes et non pour guérir. De plus, ils n’arrêtent pas la progression de la maladie. Pour améliorer le bien-être et les conditions de vie des personnes malades. D’autres mesures thérapeutiques peuvent accompagner les traitements médicaux : la kinésithérapie, l’orthophonie, le suivi psychologique…