Bible chrétienne : faut-il la lire en entier pour la comprendre ?

La lecture biblique a posé bien des problèmes aux croyants dans les efforts de compréhension de ses contenus. Il s’agit d’un livre saint volumineux qui peut rebuter plus d’un lecteur, sachant aussi que certains de ses textes peuvent induire en erreur à propos de leurs sens. Quelle est la meilleure approche pour lire la Bible ?

Faut-il vraiment lire la Bible en entier ?

Tout chrétien que se respecte devrait faire une lecture de la Bible pour tirer des leçons de vie, pour connaitre l’histoire chrétienne… On peut avoir des dizaines de raisons de lire ce livre saint. Quant à l’intérêt de le lire intégralement, c’est une œuvre pieuse en premier lieu. Mais cela permet aussi d’avoir une vision globale du plan de Dieu pour l’humanité, puis de retrouver des réponses à ses propres interrogations sur sa place dans le grand dessin divin. La lecture biblique intégrale permet aussi d’avoir de la répartie quand on attaque ses croyances : elle permet d’apprendre à connaitre Dieu, de conforter sa foi, d’organiser ses réponses face aux critiques des non-chrétiens, ainsi de suite. Entre-temps, lire la bible en entier permet de faire la différence entre ce qu’il faut lire à la lettre et certains textes dont le sens ou la signification est moins facile à saisir. Car en fin de compte, tout cela peut se trouver dans la Bible elle-même.

Bible : par où commencer ?

Lire la bible chrétienne en entier est certes un travail de longue haleine. Les plus rapides peuvent prendre plus d’un an pour y arriver. Et encore faut-il tout y comprendre ! Pour ce faire, il faut d’abord choisir sa version de Bible idéale, celle dont les mots et les phrases sont écrits pour être faciles à saisir. On peut notamment se tourner vers des bibles traduites dans un français compatible à son niveau de langage : une bible en français courant (BFC) ou une bible Segond 21 pour les simples lecteurs, des versions au vocabulaire avancé (Nouvelle Bible Segond, Bible de Jérusalem…) pour les études bibliques, etc. Par ailleurs, d’aucuns préconisent de commencer sa lecture intégrale par les Évangiles pour avoir une perspective claire des visées des paroles de Dieu. Après la lecture de deux évangiles différents par exemple, on peut déjà entamer la lecture de la Genèse. On préconise ensuite de revenir sur les deux évangiles restants avant de poursuivre la lecture des autres livres du Pentateuque (Exode, Deutéronome, Lévitique…), ainsi de suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.