solitude

Quelles sont les causes et conséquences de la solitude

La solitude s’installe lorsqu’une personne ne possède aucune interaction sociale. Vivant toute seule dans sa maison, elle s’isole du monde extérieur. Certes, cet isolement social procure un calme, mais il n’est pas sans risque. 

Les causes de la solitude

La solitude est définie comme l’état d’une personne qui vit seule, à cause d’un manque. Il peut s’agir d’un défaut d’amitié, d’amour, de relations ou d’affection. Si cet isolement est voulu chez certaines personnes, il résulte de plusieurs raisons pour d’autres. Parmi les causes se trouvent :

  • La vie urbaine qui constitue le principal facteur. À cause de la profession, ou de l’activité, peu de voisins se connaissent parfaitement dans les agglomérations. Cette méconnaissance crée ainsi un sentiment de solitude et de méfiance.
  • La précarité économique qui explique le déracinement. La recherche d’une situation économique stable et épanouissante dans une autre région ou pays peut être à l’origine de l’isolement social. Loin des proches et de la famille, on n’arrive plus à entretenir une vie sociale pérenne qu’avant. 
  • La vieillesse : celle-ci se trouve sur le devant de la scène. L’âge est considéré comme un facteur aggravant de la solitude. Les personnes âgées souffrent de ce phénomène à cause de l’éloignement de leur famille et le placement dans les maisons de retraite.  
  • La perte d’un être cher  qui provoque la solitude. Malheureusement, cette triste situation entraîne un isolement social chez les personnes qui viennent de perdre leurs parents, leur enfant, leur conjoint ou leur ami. 

Les conséquences de la solitude

La solitude n’est pas souhaitable pour tout le monde. Effectivement, ce phénomène peut être à l’origine du stress. Pourtant, on sait très bien que ce dernier est un facteur de risque à de nombreuses maladies. 

Si l’on souffre de maladies chroniques, le stress peut les aggraver. En favorisant la stimulation du cortisol, il entraîne  par exemple l’augmentation du rythme cardiaque. Cette situation risque de provoquer la survenance des troubles cardio-vasculaires. 

Quant à l’état psychique, l’isolement peut aussi être à l’origine de la dépression sévère. Celle-ci peut se manifester par l’incapacité à trouver le sommeil, à sortir de la tristesse, à ressentir des douleurs musculaires, etc. 

Et enfin la solitude altère la qualité de vie en général. Effectivement, lorsqu’une personne est souvent seule, elle est malheureuse. Cette situation est compréhensible, car les interactions sociales créent des liens affectifs qui provoquent une sensation de bonheur chez l’être humain. Raison pour laquelle, il est préférable d’y remédier rapidement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *