Maladie psychiatrique : définition

Une maladie mentale est une maladie du cerveau qui provoque des perturbations légères à de graves dysfonctionnements de la pensée et/ou du comportement. Ces troubles entraînent une incapacité à faire face aux exigences et aux routines de la vie.

Il existe plus de 200 formes de maladies mentales. Parmi les plus courantes, nous pouvons retrouver :

  • La dépression clinique ;
  • le trouble bipolaire ;
  • la démence ;
  • la schizophrénie ;
  • les troubles anxieux.

Les symptômes peuvent comprendre des changements d’humeur, de personnalité, et tout ce qui modifie de manière significatives la personnalité et les habitudes sociales.

Les maladies mentales, tout comme les maladies physiques, peuvent se manifester de manière légère, modérée, ou de manière grave. En France, plus de 600 000 personnes sont concernées par un trouble psychiatrique, dont de nombreux enfants. Cependant, très peu de personnes cherchent réellement à se faire soigner pour une maladie mentale. La stigmatisation associée à la maladie mentale reste le principal obstacle qui empêche les gens de se faire diagnostiquer, ou de prendre la traitement recommandé par les spécialistes.

Maladies psychiatriques : des liens génétiques ?

Selon une étude de données menée sur plus de 600 000 personnes dans le monde (The Lancet, revue médicale anglaise), cinq grandes maladies mentales semblent partager certains facteurs de risque génétiques communs.

Les cinq maladies mentales suivantes partagent en effet des origines génétiques communes :

  • L’autisme ;
  • Le trouble de déficit de l’attention (hyperactivité) ;
  • Le trouble bipolaire ;
  • La schizophrénie ;
  • la bipolarité, ou le trouble bipolaire.

Des chercheurs de 19 pays ont examiné les génomes de plus de 33 000 personnes atteintes de l’un de ces troubles et de près de 28 000 témoins. Ils ont trouvé quatre régions du code génétique où la variation était liée à ces cinq maladies.

Les perturbations dans deux gènes spécifiques sont particulièrement intéressantes.
Le premier, CACNA1C, a été lié au trouble bipolaire et à la schizophrénie. L’autre, CACNB2, régule le flux de calcium dans les cellules du cerveau, et est crucial pour aider les neurones à communiquer entre eux. Les chercheurs avancent que la perturbation du fonctionnement des canaux calciques pourrait être l’une des premières voies rendant une personne particulièrement exposée à l’apparition de l’un des cinq troubles précédemment cités.

Ces découvertes majeures aident le corps médical a avancer des diagnostics plus précis, et surtout de manière plus rapide.

Liste des maladies psychiatriques

De la même manière que pour l’établissement d’une typologie de maladies d’un point de vue général, la liste des maladies psychiatriques reste difficile en dresser de manière purement factuelle.

Voilà pourquoi il n’existe pas de liste purement objective des maladies psychiatriques, tant les symptômes et les diagnostics peuvent varier d’une personne à l’autre. Néanmoins,  il est reste possible de classifier les différents troubles psychiatriques de manière plutôt logique.

Voyez le spectre des maladies psychiatriques comme une grande famille pouvant être décortiqué en cinq catégories :

  • Les troubles anxieux
  • Les troubles de l’humeur
  • les troubles psychotiques
  • Les troubles de l’alimentation
  • Les troubles du contrôle des pulsions et les dépendances
  • Les troubles de la personnalité

L’anxiété : un trouble psychiatrique très répandu

L’anxiété est un sentiment vague et inconfortable de peur, d’effroi ou de danger.
Les troubles anxieux sont relatifs à un bon nombre de troubles psychiatriques qui impliquent l’anxiété. Les symptômes peuvent varier du tout au tout en termes de gravité et de durée.

Peut-on effectuer une liste des troubles anxieux ?

Oui ! Les troubles anxieux concernent une partie importante des maladies psychiatriques, surtout de nos jours. Il existe de nombreuses institutions informant et sensibilisant aux sujets de ces troubles.

Par exemple, la Haute Autorité de Santé (HAS), détermine des catégories de troubles anxieux pouvant perturber les routines et les différentes sphères de la vie d’une personne de manière considérable, à savoir :

  • Le trouble panique ;
  • les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ;
  • le syndrome de stress post-traumatique ;
  • le trouble d’anxiété généralisée ;
  • les phobies, comme la phobie sociale également appelé “trouble d’anxiété sociale”.

En France, la tranche d’âge des 25-44 ans est la plus concernée par les troubles anxieux . Dans les cas les plus graves, ces troubles doivent être traités à l’aide d’anxiolytiques, mais ce n’est pas tout ! Pour guérir d’un trouble anxieux, il faut d’abord accepter la maladie afin de suivre un psychothérapie adaptée au type d’anxiété développé. Pour traiter ce trouble mental de manière efficace, le traitement médicamenteux est à associer avec un suivi psychologique régulier.

Les thérapies cognitives et comportementalistes sont très répandues pour guérir ce type de troubles psychiatriques, touchant aujourd’hui un bon nombre de français de manière temporaire ou récurrente.

Des prévalences aux troubles de l’anxiété

selon une étude française mener à partir d’un échantillon de la population française (à peu près 36 100 personnes), les femmes seraient plus exposées aux troubles anxieux que les hommes.

Les personnes souffrant de dépression, de schizophrénie et de maladies neurologiques comme la sclérose en plaques seraient plus exposées au risques de développement d’un trouble anxieux généralisé.

Des études américaines et françaises ont également montré que les personnes souffrant d’une dépendance à l’alcool ou au jeux d’argent étaient plus facilement soumis à développer des troubles de l’anxiété. D’ailleurs, tout personnes souffrant d’un trouble du comportement compulsif a plus de chances de développer une maladie psychiatrique lié à l’anxiété.

Sources :

Site web de l’Institut du Cerveau : maladies psychiatriques

France TV Info, Troubles mentaux : les célébrités brisent le tabou, [en ligne