Qu’est-ce que l’intérim ?

L’intérim est un mode de travail alternatif, comme une porte ouverte au monde de l’emploi pour les personnes au chômage. En quoi ça consiste ?

Intérim : définition

Cette formule d’emploi temporaire s’explique comme suit : un demandeur d’emploi est placé par une agence d’intérim ou entreprise de travail temporaire, dans une entreprise utilisatrice pourvoyeuse de mission(s). L’intérim est de nature courte. Le travailleur temporaire peut être missionné pendant quelques semaines à 36 mois, en fonction des offres qui se présentent. L’intérim est un contrat de travail spécifique mis en place par une convention double.

Ce contrat consiste en une relation juridique assez complexe : un accord écrit entre l’entreprise de travail temporaire et l’entreprise utilisatrice (contrat de mise à disposition) d’une part, et un contrat de travail entre l’intérimaire et l’entreprise de travail temporaire (contrat de mission) d’autre part. Il n’existe de ce fait aucune relation contractuelle entre l’entreprise d’accueil et le travailleur en intérim. En cas de litige auprès du Conseil de prud’hommes, c’est l’entreprise d’intérim ou de travail temporaire qui est mise en cause.

Avantages du travail en intérim

Le travail en intérim peut être qualifié de précaire, à plus forte raison à cause de son caractère temporaire, mais surtout parce que l’intérimaire peut ne pas avoir aucune garantie de pouvoir décrocher d’autres contrats de manière automatique et continue. Mais en dehors de cet aspect d’instabilité qui peut être réglé par le choix d’une agence d’intérim qualifiée et d’expérience, les avantages de l’intérim sont plus nombreux que ses inconvénients.

Un salaire intéressant

L’intérim profite d’un traitement salarial de Droit commun, en étant rémunéré en fonction du poste mais aussi de ses qualifications. Mais en plus d’un salaire convenable, peut-être plus que celui d’un salarié normal, il bénéficie aussi par défaut d’une grosse indemnité compensatrice de congés payés, mais surtout de ce qu’on appelle « prime de précarité », appelée communément indemnité de fin de mission. D’autres formes d’avantages salariaux peuvent lui être accordés.

Un traitement social compétitif

Dans le cadre de sa mission d’intérim, l’intérimaire est largement bénéficiaire d’un traitement social de qualité, en grande partie par l’existence de ce qu’on appelle FASTT ou Fonds d’action social du travail temporaire. Celui-ci se charge d’aider le salarié dans tout ce qui a trait à son accès au travail, au logement, aux financements, aux solutions de garde d’enfant, aux mutuelles santé…

Bénéfices professionnels de l’intérim

L’intérim est une solution intéressante pour développer une carrière, principalement quand on se situe et évolue dans un même secteur d’activités. Le fait de pouvoir passer d’une entreprise à une autre en forgeant ses compétences est un atout non négligeable pour optimiser un CV. Le fait de changer souvent d’environnement est également une façon de développer un caractère passe-partout.

Avantages personnels de l’intérim

Si on craint la précarité du travail d’intérim, on le préfère souvent au secteur de l’emploi classique pour ses possibilités en matière de flexibilité. En effet, l’employé d’intérim est d’abord libre de choisir le poste qui lui convient en termes de durée, de zone géographique, d’horaires, ainsi de suite. En intégrant une agence d’intérim expérimentée et riche en prestations d’accompagnement, on bénéficie aussi d’une certaine sécurité. Rendez-vous sur https://www.interimairesinfo.org/, pour découvrir tous les avantages d’être intérimaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.